15 Avr

Application Musilac : la version 2016 est désormais disponible

Application MusilacNous sommes très heureux de vous annoncer la mise en ligne d’une nouvelle application mobile.

Depuis plusieurs années, nous accompagnons le festival des Déferlantes dans différentes opérations digitales, principalement liées à l’application mobile que nous avons développé.

En effet, le smartphone s’invite chaque jour un peu plus dans nos vies ; les loisirs et dans le cas présent, les festivals ne dérogent pas à cette tendance.

Cette année, nous avons la chance d’accompagner également le festival Musilac.

Le festival, dont la 14ème édition se déroule cette année du 8 au 10 Juillet, va encore accueillir plus de 100 000 personnes ainsi que des dizaines d’artistes et groupes : Elton John, les Insus, Lily Wood and the Prick… Pour retrouver l’intégralité de la prog, vous pouvez vous rendre sur le site Internet musilac.com ou télécharger Musilac sur votre smartphone.

En effet, les festivaliers vont pouvoir télécharger gratuitement l’application du festival tant sur iPhone que sur Android et accéder directement à l’actualité du festival, les informations pratiques, les photos… et bien évidemment la programmation.

Pour chaque artiste, vous aurez également la possibilité d’écouter des morceaux gratuitement.

Voila, vous savez tout. Il ne vous reste plus qu’à acheter vos billets -avec l’application bien entendu- et vous rendre à Aix-les-Bains.

 

 

05 Avr

Mobile World Congress 2016

MWCIl y a quelques semaines se tenait à Barcelone le salon mondial du mobile : le Mobile World Congress.

Bien entendu, cette année encore nous y étions encore : depuis quatre années, nous inscrivons précieusement cet évènement dans notre agenda pour être certain de ne pas le manquer. En effet, le MWC grossit chaque année et est clairement incontournable pour tous les acteurs de la mobilité.

Avec plus de 85 000 visiteurs sur quatre jours, le salon est en effet le plus grand de l’industrie mobile. Samsung, LG, Google… tous les acteurs mondiaux sont présents, à l’exception remarquée -et constante- d’Apple.

Comme chaque année, les constructeurs ont annoncé leurs nouveaux produits phares, notamment le Samsung Galaxy S7. Pourquoi citer ce modèle en particulier ? Car il est commercialisé avec un casque de réalité virtuelle, produit qui était omniprésent sur le salon.

En effet, il est fort à parier que ce produit se retrouve dans bon nombre de rayons et au pied de milliers de sapins de Noël !

 

Que faut-il retenir du salon ?

FrenchTechSans grande surprise, l’essor que prend chaque année le salon ne fait que constater l’omniprésence du mobile dans nos sociétés. Tous les acteurs sont présents, des startup aux multinationales, des industriels mobiles aux cabinets de conseil.

Bien entendu, comme c’est l’habitude depuis plusieurs mois maintenant, nous avons pu constater la forte présence de la French Tech sur différents salons, accompagnée bien sur de ces nombreux membres.

Notre vision est n’est sans doute pas très objective mais il nous a semblé qu’il s’agissait du label le plus visible sur le salon.

Comme cela a été évoqué plus haut, l’omniprésence des casques de réalité virtuelle était saisissante : c’est clairement la premier fois que l’on retrouve ainsi un type d’objet présenté par autant de marques et d’entreprise.

Si l’image de Mark Zuckerberg descendant les allées de la conférence a pu en effrayer plus d’un, nos différentes expériences sur le salon ont été plutôt ludiques et extrêmement immersives.

 

Les smart cities

Même si ce thème n’était pas le plus visible, il était toutefois présent sur le salon. La Ville de Paris (via son accélérateur Numa) a d’ailleurs effectué une conférence sur le sujet, accompagnée de Moscou, Amsterdam et Dublin.

Si ce sujet n’est évidemment pas aussi populaire que les annonces des constructeurs, sa présence sur le Salon n’est évidemment pas un hasard : la question des nouvelles technologies dans les Villes et l’impact positif qu’elles peuvent apporter sur les citoyens est bien évidemment plus que jamais d’actualité et n’en est encore qu’à ses balbutiements.

 

IOT

La part de l’Internet des objets croit d’année en année dans notre vie et cela se ressent bien évidemment sur le Salon. Un hall était d’ailleurs dédié aux entreprises du secteur.

De la domotique à la chaussure de golf connectée, nombreux acteurs étaient présents pour présenter leurs produits mais aussi leurs solutions logicielles.

 

Google

Cette année, le géant américain était clairement visible sur le Salon. Si aucune annonce spectaculaire n’a été effectuée, une opération séduction a bien fonctionné à l’encontre des développeurs, de nombreux stands leur offrant des goodies et smoothies (mais aussi des tablettes…).

En quelques mots : l’édition 2016 était bien évidemment un succès et témoigne une fois encore de l’innovation dans notre secteur d’activité, tant au niveau matériel que logiciel. Vivement 2017 🙂

15 Mar

Fragmentation : les bons chiffres d’Apple

La fragmentation des systèmes d’exploitation est un problème constant dans le développement mobile. Enfin, beaucoup moins sur iOS.

Fragmentation iOS
Apple vient de communiquer sur la fragmentation de ses OS et sur l’adoption d’iOS 9. Les derniers chiffres communiqués remontaient à quelques semaines après la sortie du dernier opus de son iOS : en trois semaines, iOS 9 étaient présent dans près de deux tiers des périphériques mobiles Apple en circulation.

Six mois plus tard, iOS 9 est présent dans 80% des périphériques.

Avec iOS 8, les deux dernières versions d’iOS équipent donc 95% des périphériques Apple.

La stratégie de convergence des systèmes d’exploitation mise en place par Apple depuis plusieurs années désormais se montre de plus en plus efficace, permettant ainsi aux éditeurs de profiter au maximum des dernières innovations tout en conservant des coûts de maintenance contrôlés.

La fragmentation chez Apple est donc un problème beaucoup plus facile à gérer que sur Android même si Google fait également des progrès en la matière.

24 Juil

Les Déferlantes, I See U, et moi et moi et moi…

Pour la troisième année consécutive, nous avons la chance d’accompagner les Déferlantes.
Pour ceux qui ne connaitraient pas encore ce festival, il a tout simplement été désigné “plus beau” festival de France par les Inrocks !

Depuis trois années donc, nous développons leur application iOS et Android, que vous pouvez bien évidemment télécharger gratuitement. Mais depuis l’année dernière, nous proposons également un mécanisme d’animation via des écrans connectés : l’eBar !

Derrière ce mot, se cachent de nombreuses heures de développement, la mise en place d’une infrastructure réseau sans fil, le développement d’une application pour un écran, le tout permettant aux applications d’interagir entre elles.

 

En effet, avec l’eBar, terminée la corvée de la file d’attente pour commander à boire : il suffit d’avoir l’application, de faire un selfie et on peut commander sans se déplacer ! Dès que la commande est prête, votre tête apparait sur un écran géant, vous n’avez plus qu’à venir chercher votre commande.

Cette année, nous avons innové en proposant la mise en place de jeux-concours pour animer le lieu. Simplement munis de l’application, les festivaliers ont pu tout au long des 4 jours (et nuits) de musique gagner des consommations tout en s’amusant avec l’écran géant qui affichait les selfies des participants.

Au delà du défi technologique, à savoir proposer un service connecté dans un lieu qui a réuni en 4 jours 60 000 personnes dépourvues de 3G, nous reconnaissons que nous avons passé un moment privilégié au sein de notre eBar.

Vivement l’année prochaine !

 

29 Juin

Shake Event

 

Cette année se tient la seconde édition du Shake Event, l’ “évènement international du commerce connecté” qui se tient, non pas à Paris, mais à Marseille.

Tout comme l’année dernière, cet évènement offre un vrai bol d’air à l’approche de la coupure estivale avec des intervenants de qualité, le tout dans un lieu exceptionnel : le Pharo.

Si de nombreux sujets ont été abordés durant ces deux jours, nous retenons particulièrement l’insistance sur l’omnicanalité et la nécessité de faire converger les données clients vers une seule base. En effet, l’e-commerce se décline aujourd’hui sur le Web bien sur mais aussi sur le mobile, en boutique (avec le click & collect)… Si cela entraine de forts bouleversements organisationnels pour les entreprises, il en est de même pour les services marketing.

Enfin, vivement l’année prochaine et si vous n’y êtes pas encore allé, nous ne pouvons que vous inviter à vous inscrire à la troisième édition.