14 Août

Push toi !

Dans quelques semaines, iOS 11 arrive pour la plus grande joie des utilisateurs et beaucoup moins de celle des éditeurs… En effet, la nouvelle mouture de l’OS d’Apple s’apprête à faire beaucoup de dégâts. Sauf si le push n’a évidemment pas de secrets pour vous !

En effet, comme cela est détaillé sur Omnisense, iOS 11 va permettre aux utilisateurs de supprimer automatiquement les applications installées sur leur téléphone qu’ils n’utilisent plus. Autant dire que le réengagement va devenir primordial dans les prochaines semaines pour tous les éditeurs d’applications iOS.

Bien évidemment, le réengagement était déjà primordial. Toutefois, là, il va revétir un caractère indispensable : une fois supprimée du périphérique, l’utilisateur ne pensera plus jamais à réinstaller l’application, puisque de toute façon il ne l’utilisait pas.

Nous ne serions bien évidemment que vous recommander de suivre les conseils délivrés par Omnisense.

Un peu de push ? Beaucoup ? A la folie ?

Dès qu’on aborde la question des notifications mobiles, tout le monde s’interroge sur la fréquence d’envoi. Il n’existe évidemment aucune valeur absolue ; tout va dépendre du secteur dans lequel vous intervenez, de votre actualité, de la typologie de vos utilisateurs. Il est évidemment nécessaire d’être pertinent : les notifications sont intrusives et il faut donc respecter vos utilisateurs en leur envoyant du contenu qui les intéresse, du contenu qui soit en relation avec leur expérience.

Trop de push = désinstallation ?!?

Cette affirmation est connue de beaucoup de personnes : envoyer trop de notifications génère mécaniquement des désinstallations. Si cette crainte se vérifie dans certains cas, elle demeure toutefois exceptionnelle. En effet, nombreux éditeurs ont constaté des désinstallations suite à l’envoi de notifications. Toutefois, la quasi-totalité de ces désinstallations proviennent d’utilisateurs non engagés, qui n’utilisaient plus l’application ; en effet, lorsque l’on reçoit plusieurs notifications d’une application que l’on n’utilise pas, de nombreux utilisateurs ont le “réflexe” de supprimer celle-ci pour ne plus être importuné. Donc oui, les notifications peuvent générer des désinstallations mais il s’agit d’utilisateurs inactifs qui n’utilisaient déjà plus vos services.

Ne pas oublier l’email

Si nous traitons du push dans cet article, il ne faut pas pour autant écarter l’email de votre stratégie de réengagement. En effet, l’email vous permettra de communiquer avec vos utilisateurs qu’ils aient ou non accepté les notifications push, lorsqu’ils changeront de téléphone et omettront peut être d’installer à nouveau votre application… N’oubliez donc pas de leur demander 😉

09 Sep

iPhone 7, Watch 2… Allez-vous craquer ou allez-vous craquer ?

iPhone 7 et Watch 2 officiellement annoncés

A moins d’avoir passé les dernières heures coupées du reste du monde, vous n’êtes pas sans savoir qu’Apple a présenté ce mercredi lors de sa keynote du 7 Septembre ses nouveautés, à savoir notamment le nouvel iPhone 7 et la nouvelle version de sa montre.

La mode étant depuis quelques années à l’Apple bashing, cette présentation n’a pas fait exception. Raillée pour  son prix et l’esthétisme discutable de ses écouteurs, cette keynote a fait la joie des internautes sur les réseaux sociaux. Il n’en demeure pas mois que, comme chaque année, ce nouvel opus sera un succès commercial.

Plutôt que de lister les nouveautés ou vous proposer de (re)voir la conférence, nous vous proposons une vidéo de 120 secondes qui vous résumera avec brio toutes les annonces faites lors de cette présentation.

Bien entendu, au delà de ces annonces matérielles, Apple a également annoncé la sortie officielle de son système d’exploitation iOS 10 : annoncé en Juin lors du WWDC, celui-ci sera disponible pour le grand public le 13 Septembre prochain.

Toutefois, en tant que développeur, nous pouvons d’ores et déjà soumettre les applications iOS 10 ready.

Le véritable enjeu désormais réside dans le taux d’adoption et la vitesse d’adoption du nouvel OS. Si la politique d’Apple sur ses systèmes d’exploitation étant plutôt efficace – la fragmentation est en effet bien plus faible que sur Android – il n’en demeure pas moins que certaines mises à jour d’OS se sont fait dans la douleur, celles-ci nécessitant parfois plusieurs Go de données disponibles sur le téléphone… ce qui contraignait d’ailleurs les utilisateurs à supprimer des applications de leurs téléphones… (mieux vaut dans ce cas avoir un moyen de relancer les utilisateurs via email…).

Enfin, pour revenir à la question initiale, votre iPhone 7, vous allez le prendre dans quelle couleur ?