05 Avr

Mobile World Congress 2016

MWCIl y a quelques semaines se tenait à Barcelone le salon mondial du mobile : le Mobile World Congress.

Bien entendu, cette année encore nous y étions encore : depuis quatre années, nous inscrivons précieusement cet évènement dans notre agenda pour être certain de ne pas le manquer. En effet, le MWC grossit chaque année et est clairement incontournable pour tous les acteurs de la mobilité.

Avec plus de 85 000 visiteurs sur quatre jours, le salon est en effet le plus grand de l’industrie mobile. Samsung, LG, Google… tous les acteurs mondiaux sont présents, à l’exception remarquée -et constante- d’Apple.

Comme chaque année, les constructeurs ont annoncé leurs nouveaux produits phares, notamment le Samsung Galaxy S7. Pourquoi citer ce modèle en particulier ? Car il est commercialisé avec un casque de réalité virtuelle, produit qui était omniprésent sur le salon.

En effet, il est fort à parier que ce produit se retrouve dans bon nombre de rayons et au pied de milliers de sapins de Noël !

 

Que faut-il retenir du salon ?

FrenchTechSans grande surprise, l’essor que prend chaque année le salon ne fait que constater l’omniprésence du mobile dans nos sociétés. Tous les acteurs sont présents, des startup aux multinationales, des industriels mobiles aux cabinets de conseil.

Bien entendu, comme c’est l’habitude depuis plusieurs mois maintenant, nous avons pu constater la forte présence de la French Tech sur différents salons, accompagnée bien sur de ces nombreux membres.

Notre vision est n’est sans doute pas très objective mais il nous a semblé qu’il s’agissait du label le plus visible sur le salon.

Comme cela a été évoqué plus haut, l’omniprésence des casques de réalité virtuelle était saisissante : c’est clairement la premier fois que l’on retrouve ainsi un type d’objet présenté par autant de marques et d’entreprise.

Si l’image de Mark Zuckerberg descendant les allées de la conférence a pu en effrayer plus d’un, nos différentes expériences sur le salon ont été plutôt ludiques et extrêmement immersives.

 

Les smart cities

Même si ce thème n’était pas le plus visible, il était toutefois présent sur le salon. La Ville de Paris (via son accélérateur Numa) a d’ailleurs effectué une conférence sur le sujet, accompagnée de Moscou, Amsterdam et Dublin.

Si ce sujet n’est évidemment pas aussi populaire que les annonces des constructeurs, sa présence sur le Salon n’est évidemment pas un hasard : la question des nouvelles technologies dans les Villes et l’impact positif qu’elles peuvent apporter sur les citoyens est bien évidemment plus que jamais d’actualité et n’en est encore qu’à ses balbutiements.

 

IOT

La part de l’Internet des objets croit d’année en année dans notre vie et cela se ressent bien évidemment sur le Salon. Un hall était d’ailleurs dédié aux entreprises du secteur.

De la domotique à la chaussure de golf connectée, nombreux acteurs étaient présents pour présenter leurs produits mais aussi leurs solutions logicielles.

 

Google

Cette année, le géant américain était clairement visible sur le Salon. Si aucune annonce spectaculaire n’a été effectuée, une opération séduction a bien fonctionné à l’encontre des développeurs, de nombreux stands leur offrant des goodies et smoothies (mais aussi des tablettes…).

En quelques mots : l’édition 2016 était bien évidemment un succès et témoigne une fois encore de l’innovation dans notre secteur d’activité, tant au niveau matériel que logiciel. Vivement 2017 🙂